PSYCHOTHÉRAPIES INTÉGRATIVES

"La seule raison d'être de la douleur, c'est de secouer votre sommeil. Quand l'intelligence consciente s'éveille, s'en est fini de souffrir."

Osho Rajneesh

Un nouveau courant est en train de s'imposer en France : celui de la psy dite « intégrative ».

Celle-ci recherche les points communs entres les différentes thérapies (analytique, cognitive, systémique... etc) et met l'accent sur leur complémentarité.

Elle s'appuie sur le constat qu'aucune technique n'est suffisamment complète ni suffisamment bonne. « Intégrer » (du latin integrare) signifie rendre complet, entier, unifier. C'est, par exemple, considérer qu'un travail thérapeutique sera plus productif si le savoir acquis à l'aide d'une thérapies verbale, analytique est vécu, mis en acte, grâce à une thérapie émotionnelle, cognitiviste, ou à des exercices d'affirmation de soi. Intégrer, c'est aussi faire des choix : quelle technique, quel travail proposer à ce patient-là ? Il ne s'agit pas d'une nouvelle école, ni d'une nouvelle méthode, mais plus simplement de prendre en compte l'être dans sa globalité ; le corps, les émotions, la pensée, la spiritualité, le passé, le présent, l'avenir. C'est une réelle volonté d'ouverture d'esprit. Le but d'une psychothérapie intégrative est de faciliter la complétude de façon à ce que la qualité d'existence de la personne et son fonctionnement dans l'espace intra psychique, interpersonnel et socio-politique soit maximisé avec tout le respect dû aux limites personnelles et les contraintes externes/extérieures de chaque individu. Dans ce cadre, on reconnaît que l'intégration est un processus dans lequel les thérapeutes doivent également s'engager. Ainsi l'attention est  aussi centrée sur l'intégration personnelle des thérapeutes. 

"Une thérapie c'est d'abord une confrontation avec soi ; plus exactement avec l'autre qui nous habite. Je est un autre ." Journal Psychologies  

Pour en savoir plus, je vous remercie de me contacter.